Passer au contenu

/ Département d'histoire

Je donne

Rechercher

Matthieu Tardif

Vcard

Doctorant

Faculté des arts et des sciences - Département d'histoire

matthieu.tardif@umontreal.ca

Expertises

Titre de la thèse : La traite des fourrures en Amérique du Nord, XVIIe-XIXe siècles : apparition d’un rapport capital-travail

Projet de thèse : Notre objectif est de proposer un réexamen du commerce des fourrures sur le temps long à la lumière du concept de subsomption du travail sous le capital développé par Marx (Marx, Le chapitre VI : Manuscrits de 1863 - 1867, Le Capital, livre I, 2010). Nous montrerons qu’à partir du régime français, les échanges entre les marchands et les producteurs autochtones de fourrures témoignent d’une asymétrie qui tend de plus en plus nettement vers un rapport capital-travail. L’obtention de marchandises manufacturées devient de plus en plus stratégique pour les autochtones. Elle polarise la lutte pour la survie des différents groupes en fonction d’intérêts capitalistes liés à une économie qui se mondialise. De populations engagées dans une géopolitique locale, les autochtones d’Amérique du Nord deviennent arbitres des conflits impériaux, puis se transforment en main d’œuvre et finissent surnuméraires lorsque le secteur des fourrures décline.

Directeur : Thomas Wien