Passer au contenu

/ Département d'histoire

Je donne

Rechercher

Experts en : Antiquité gréco-romaine

Bernaer-Babin, Ephéline

BERNAER-BABIN, Ephéline

Auxiliaire d'enseignement (étudiant/e), Doctorante

Titre de la thèse :  Frapper monnaie au féminin : le monnayage de Cléopâtre VII à l'aune des traditions hellénistiques et romaines 

À ce jour il n'existe aucune étude détaillée du monnayage de Cléopâtre VII, un axe pourtant central qui permet de pallier à la pénurie des autres sources et de cerner les stratégies politiques mises en place par la dernière reine lagide. Mon étude se scinde en deux volets : hellénistique et romain, afin d'insérer le monnayage de Cléopâtre VII dans un ensemble plus global. Ma problématique devra répondre à 3 questionnements majeurs : quelles logiques Cléopâtre a-t-elle poursuivies pour constituer son monnayage ? Comment s'insère-t-il dans les contextes hellénistique et romain et, quelles images monétaires féminines ressortent de cette analyse ? Pour y répondre, je vais d'abord fournir le corpus complet et inédit des monnaies de Cléopâtre VII en détaillant les émissions, productions et portraits. Je vais ensuite comparer les répertoires hellénistiques et romains en appréhendant tour à tour les reines lagides, séleucides et d'Orient et, les matrones/augustae. Les résultats de ces deux parties me permettront de dresser les représentations monétaires des femmes de pouvoir, dépendamment de leurs titres et statuts, attributs et symboles auxquels elles sont associées pour in fine, déceler les fonctions et significations qui se cachent derrière leurs effigies. 

Directeurs de thèse : Christian Raschle (UdeM), Thomas Faucher (CNRS IRAMAT-CRP2A)

Lire plus…

Profil complet

Fleury, Sandra

FLEURY, Sandra

Chargée de cours, Doctorante

Titre de la thèse : Ambiance sonore et musique dans les cultes de Déméter, de Dionysos et de la Mère dans l'Athènes archaïque et classique, ca 550-300 av. n. è.

Projet de thèse : L' objectif de la thèse consiste à mieux saisir trois divinités très importantes dans l'Athènes archaïque et classique, en observant plus précisément leur dimension sonore. Dans la mesure où les sons et la musique - et, par extension, le silence - se présentent comme des composantes inhérentes à la pratique religieuse des Grecs, tout en étendant leur portée sémantique aux logoi qui sous-tendent cette pratique, étudier ces aspects sonores apporte assurément un nouvel éclairage sur ces divinités et leur culte dans l'Athènes ancienne.

Directeurs : Pierre Bonnechere, René Koch Piettre (École pratique des hautes études - Paris)

Lire plus…

Profil complet

Perreault, Jacques Y.

PERREAULT, Jacques Y.

Directeur de département, Professeur titulaire

Mes intérêts portent sur la colonisation grecque, l'urbanisme colonial et les relations entre Grecs et "Barbares". Pour tenter de répondre aux questions soulevées par ces problématiques, je dirige deux missions archéologiques. La première, en Syrie, se situe dans la grande baie de Ras el Bassit. Il s'agit de l'antique Posidèion des Grecs, l'un des sites de contacts les plus anciens du 1er millénaire avant notre ère entre les Grecs et les populations de la côte syro-palestinienne. Les recherches menées sur ce site nous permettent de mieux apprécier l'évolution des contacts entre Grecs et Orientaux et le développement d'une des périodes charnières de l'art et de l'architecture de la Grèce Antique, la période orientalisante.

La seconde fouille, le site d'Argilos, se trouve en Grèce du Nord, une région que les Grecs ont colonisée à partir du VIIIIème siècle avant notre ère. Ce site était la plus ancienne colonie grecque dans la région du Bas-Strymon, un établissement fondé par des colons venant de l'île cycladique d'Andros. Argilos a connu une période de grande prospérité aux VIème et Vème siècles avant notre ère, et les fouilles ont révélé des bâtiments étonnamment bien conservés, grâce auxquels nous pouvons étudier le développement urbain d'une cité coloniale, l'évolution de l'habitat domestique, les contacts et les échanges avec les populations indigènes (voir : www.argilos.org).

À Montréal, dans les locaux du Laboratoire d'archéologie méditerranéenne, les étudiants et les auxiliaires de recherche travaillent sur les bases de données liées à ces projets, et participent à l'analyse stylistique et chronologique du mobilier archéologique mis au jour dans les fouilles.

Lire plus…

Profil complet