Passer au contenu

/ Département d'histoire

Je donne

Rechercher

Experts en : Enfance

BAILLARGEON, Denyse

Professeure émérite

Mes recherches actuelles portent sur les campagnes de souscription menées par l’hôpital Sainte-Justine de la fin des années 1920 à aujourd’hui et sur la contribution des publicités commerciales pour les médicaments en vente libre à la médicalisation de la société québécoise entre 1920 et 1970.

Le premier projet s’intéresse à la fois à la rhétorique développée par l’hôpital (et ses publicistes) pour convaincre la population de puiser dans ses goussets afin de le soutenir financièrement et à l’organisation matérielle de ces collectes de fonds afin de voir comment elle a évolué au fil des ans, dans quelle mesure et à partir de quel moment elle s’est professionnalisée et quelle part y ont joué les bénévoles (le plus souvent des femmes) et les « experts » (généralement masculins). Cette recherche s’appuie sur deux concepts-clés : le concept d’économie sociale mixte, qui désigne l’imbrication des modes de financement privé et public des institutions d’assistance et de santé, et celui de régulation morale qui réfère à l’action de l’État ou de groupes issus de la société civile cherchant à façonner de nouvelles subjectivités afin de générer de nouveaux comportements.

Le second projet entend suivre les campagnes publicitaires pour certains médicaments vendus sans ordonnance afin d'analyser l’évolution des discours sur le corps et la santé qu’elles diffusaient et des représentations qu'elles en donnaient. L’hypothèse de départ est que la médicalisation de la société a été non seulement le fait des médecins et de l’État qui ont été à l’avant-plan des campagnes de santé publique, mais également des entreprises pharmaceutiques qui ont capitalisé sur les préoccupations sociétales en matière de santé et de bien-être pour organiser la mise en marché de leurs produits, contribuant au renforcement de nouvelles normes dans ces domaines. Plus globalement, cette recherche veut mettre en évidence les liens entre les préoccupations concernant la santé et la montée du consumérisme, deux phénomènes culturels majeurs du 20e siècle.

Lire plus…

Profil complet

Larochelle, Catherine

LAROCHELLE, Catherine

Professeure adjointe

Les recherches de Catherine Larochelle s’inscrivent en histoire culturelle et transnationale du Canada aux XIXe et au XXe siècles. Dans sa thèse de doctorat intitulée « L’apprentissage des Autres : la construction rhétorique et les usages pédagogiques de l’altérité à l’école québécoise, 1830-1915 », elle a exploré les discours et les idéologies impérialistes, racistes, orientalistes et genrées en circulation dans le système scolaire québécois aux XIXe et XXe siècles. Sa nouvelle recherche porte sur l’imaginaire impérial du Canada français dans la deuxième moitié du XIXe siècle par l’étude de la figure du missionnaire « héroïque » Albert Lacombe. Catherine est professeure adjointe au département d’histoire de l’Université de Montréal et membre du comité éditorial de la revue HistoireEngagée.ca.

Expertises de recherche :

  • Histoire de l’enfance et de la jeunesse; histoire de l’éducation
  • Histoire de l’orientalisme et de l’imaginaire impérial du Québec/Canada
  • Histoire coloniale du Canada; représentation des groupes autochtones
  • Histoire des théories de la race et du racisme
  • Histoire du missionariat canadien-français au XIXe siècle
Lire plus…

Profil complet