Passer au contenu

/ Département d'histoire

Je donne

Rechercher

Experts en : Europe

Carley, Michael Jabara

CARLEY, Michael Jabara

Professeur titulaire

Michael J. Carley est un spécialiste des relations internationales au 20e siècle et de l’histoire de la Russie et de l’Union soviétique. Ses intérêts de recherche sont axés sur les relations de l’Union soviétique avec l’Europe occidentale et les États-Unis entre 1917 et 1945.  Il est l’auteur de trois livres et d’une centaine d’articles et d’essais sur l’intervention française dans la guerre civile russe (1917-1921), sur les relations soviétiques avec les Grandes Puissances entre les deux guerres mondiales, sur les questions de «l’appeasement», les origines et la conduite de la Seconde Guerre mondiale et sur des questions d'actualité. Ses travaux sont publiés au Canada, aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en France, en Italie, en Russie et ailleurs et sont traduits dans une douzaine de langues.

Le professeur Carley travaille sur deux grands projets de livre. Le premier porte sur la confrontation entre la Russie soviétique/l'URSS et l’Occident de 1917 à 1930. Cet ouvrage, intitulé "Silent Conflict: A Hidden History of Early Soviet-Western Relations, fut publié en 2014 par l'éditeur américain Rowman & Littlefield.  La traduction française, Une guerre sourde: L'émergence de l'Union soviétique et les puissances occidentales est parue en 2016 chez les PUM.  Une traduction russe est en chantier.  Le deuxième projet, appuyé par une subvention de recherche du CRSH, porte sur les origines et la création de la « Grande Alliance » de la Seconde Guerre mondiale contre l’Allemagne nazie. La rédaction de ce deuxième travail est en bonne voie. Le titre provisoire est A Near-Run Thing: The Improbable Grand Alliance of World War II

Nouveau séminaire HST6701, "L’URSS/la Russie et l’Occident, 1917 à nos jours", automne 2017.

Lire plus…

Profil complet

Dallaire, Frédéric

DALLAIRE, Frédéric

Doctorant, Auxiliaire d'enseignement (étudiant/e)

Titre de la thèse : L'Europe médiane, laboratoire territorial d'un nouvel ordre mondial : Diffusion et application des idéaux américains dans le processus de définition des frontières des États successeurs après la Première Guerre mondiale

Directeurs : Carl Bouchard (Université de Montréal) et Alya Aglan (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Lire plus…

Profil complet

DESLANDRES, Dominique

Professeure titulaire

Ma recherche porte ainsi sur l’histoire comparée de la construction identitaire aux 16e-18e  siècles en Europe et en Amérique et comporte plusieurs volets complémentaires : la vision de l’Autre et la question de soi (épistème et mentalités;  objectifs et méthodes de la persuasion);  le rôle des deux sexes dans la construction identitaire individuelle et collective;  la trace historique et la mémoire de soi. Suivant le premier axe, j’ai publié, Croire et faire croire. Les missions françaises au 17e siècle (Paris, Fayard, 2003) qui démontre les liens profonds unissant la perception de l’altérité et les représentations de l’identité moderne dans le contexte de la première mondialisation que constitue l’impérialisme missionnaire alors même que la France subissait une véritable colonisation interne. Découlant de cette recherche, un second axe apparu en cours de route, m’a permis de mettre en chantier deux dossiers parallèles : le premier, Les autobiographies spirituelles et l’émergence du sujet moderne, a pour objectif de comprendre comment les hommes et les femmes de la métropole française et des colonies  apprennent à se reconnaître comme des sujets agissants. Le second dossier, qui constitue le troisième axe de mes recherches et qui s’intitule Mémoire de soi, mémoire des autres, interroge, par la comparaison des annales de diverses congrégations religieuses en France et en Nouvelle-France, les traces que les petites collectivités désirent laisser à la postérité, au prix parfois d’une certaine distorsion de la commémoration. De ce chantier, émane l’invitation à diriger une histoire scientifique des Sulpiciens du Canada dans laquelle les chapitres que j’ai rédigés concernent le devoir de mémoire, les marqueurs identitaires, les relations aux autres qu’entretiennent les Sulpiciens, ces acteurs importants de l’histoire montréalaise (D. Deslandres, John A. Dickinson et Ollivier Hubert, dir. Les Sulpiciens de Montréal. Une histoire de pouvoir et de discrétion, (Montréal, Fides, 2007)). Dans la même perspective, j’ai codirigé avec Raymond Brodeur et Thérèse Nadeau-Lacour, Lecture inédite de la modernité aux origines de la Nouvelle-France. Marie Guyart de l’Incarnation et les autres fondateurs religieux (Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2010) à l’occasion du 400e de la fondation de la ville de Québec. Présentement, je rédige une biographie de Marie Guyart de l’Incarnation, fondatrice du tout premier établissement d’enseignement féminin en Amérique tout en poursuivant mes travaux sur les rôles des sexes, de la religion et de la politique dans l’histoire de l’expansion française moderne.

Lire plus…

Profil complet

Laprise, Maxime

LAPRISE, Maxime

Doctorant

Titre de la thèse : Une histoire sociale du rite d'offertoire en Europe occidentale de 750 à 950

Projet de thèse : Cette recherche a pour objectif d’analyser les fondements sociaux et culturels ainsi que les fonctions idéelles et matérielles du rituel d’offertoire en Europe occidentale de 750 à 950. Grâce à l’étude de cette pratique liturgique d’une grande signifiance spirituelle, il s’agit aussi d’examiner les profondes transformations socioreligieuses qui animent le dernier tiers du haut Moyen âge.

Directeurs : Gordon Blennemann, Didier Méhu

Lire plus…

Profil complet

POULIN, Joseph-Claude

Professeur associé

Professeur d'histoire associé à l'Université de Montréal, spécialisé dans le domaine de l'hagiographie.

Champs d'expertise :

  • Sources littéraires,
  • Introduction à la paléographie et à la codicologie
  • Archéologie médiévale
Lire plus…

Profil complet

Tipei, Alex

TIPEI, Alex

Professeure adjointe

Alex Tipei est une historienne transnationale. Ses recherches portent sur les réseaux d’élites politiques et intellectuels qui ont lié l’Europe du sud-est à la France pendant le XIXe siècle. Elle a obtenu son doctorat à l’Université d’Indiana et elle a eu des postes en tant que chercheure et/ou enseignante aux universités d’Illinois, Princeton, McGill et de Bucarest avant de commencer sa position chez UdeM.

A transnational historian of Europe, Alex Tipei’s research focuses on networks of political and intellectual elites that connected Southeastern Europe (notably the lands that make up present-day Romania and Greece) and France in the early nineteenth century. She received her PhD from Indiana University and held research and teaching positions at the University of Illinois, Princeton University, McGill University, and the University of Bucharest before coming to UdeM.

Lire plus…

Profil complet

Wien, Thomas

WIEN, Thomas

Professeur agrégé

Mes recherches portent sur l’histoire de la Nouvelle-France, en long et en large, et sur ses prolongements européens. Je m’intéresse aux circulations de toute sorte (personnes, biens, savoirs, informations) entre l'Amérique amérindienne et française, et l'Europe occidentale et centrale (1660-1800). Je poursuis mes travaux sur le circuit commercial des fourrures nord-américaines, dans un espace finalement hémisphérique s'étendant du pays amérindien vers l'est, jusqu'aux confins de l'Asie.

Une projet sur la circulation des savoirs vise l'histoire naturelle comme dispositif d'appropriation, pour l'instant à travers les travaux de Jean-François Gaultier (1708-1756), médecin du roi à Québec et correspondant de l’Académie royale des sciences.

J’explore aussi le domaine de l'historiographie et des mémoires populaires, et notamment, la trajectoire posthume du Régime français au Canada, depuis la Conquête de 1759.

Lire plus…

Profil complet